Le Karaté aux jeux Olympique : Quel est la place de cet art martial japonais aux JO.

Karaté aux jeux olympique de 2020

La présence du karaté dans le sport olympique est une question souvent débattue, surtout depuis 2002 et cela va sans dire, sa candidature est soutenue par la Fédération mondiale de karaté. La discipline est présente aux Jeux Mondiaux depuis le début du format en 1981.

Le dernier sport de combat à être inclus aux  jeux olympiques était le taekwondo en 1994 durant la session du Comité International olympique de Paris. Pourtant, avec 50 millions de pratiquants, le karaté devance le judo, avec seulement 8 millions de judokas,  mais reste encore derrière le taekwondo, qui comptabilise 60 millions de pratiquants.

L’entrée du karaté au jeux de Tokyo

Dans un compte rendu de la commission du programme olympique datant de l’année 2013, 8 fédérations sportives ont été passées en revue pour réfléchir à leurs éventuel intégration : outre le karaté, la lutte, le patin à roulettes et l’escalade, les arts martiaux chinois sont représentés avec le kung fu wushu, mais aussi des sports plus jeune comme le wakeboard qui est un sport nautique ont également été étudiés. La fédération a fait la proposition d’intégrer des kumités hommes et femmes avec cinq catégories de poids, de léger à lourds et par sexe :

  • Homme : – 60 kg, – 67 kg, – 75 kg, – 84 kg, + 84 kg ;

 

  • Femme : – 50 kg, – 55 kg, – 61 kg, – 68 kg, + 68 kg ;

Dans ce compte rendu il est également fait mention que le kata est présenté comme une épreuve qui peut être proposée pour être incorporé dans les versions futures.

Lors de la 125e réunion du CIO en septembre, uniquement la lutte, le squash et le baseball sont retenues et soumis au votes de l’assemblée. Aux termes de ces votes, seul la lutte est maintenue pour les jeux olympiques de 2020 et 2024.

Alors que le karaté est apparu comme un sport additionnel lors des JO 2020, il a été annoncé le 21 février dernier que ce sport serait cependant absent de l’édition 2024. Cela signifie que Tokyo a eu l’opportunité unique d’organiser la première compétition olympique de karaté, dans le pays d’origine de ce sport. Il est donc évident que le comité a fait ce choix pour faire une faveur au pays du soleil levant qui apporte une attention toute particulière au karaté.

Les premiers champions olympique de karaté

Sandra Sanchez : La première championne Olympique.

sandra sanchez championne olympique 2020 en Kata

L’Espagnole Sandra Sanchez Jaime a remporté le titre olympique en kata femmes aux jeux Olympiques de Tokyo 2020, c’est la première médaille d’or olympique de l’histoire du karaté.

Aux Championnats du monde de karaté 2018 à Madrid, elle a battu la championne du monde en titre Kiyomizu Shimizu pour devenir championne du monde en simple féminin. Quelques semaines plus tard, elle remporte le premier titre féminin aux World Beach Games à Doha 2. De plus, elle a remporté cinq championnats individuels consécutifs aux Championnats d’Europe de karaté, en 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

Luigi Busa : La médaille d'or pour l'Italie

luigi busa champion olympique 2020

Luigi Busà est né le 9 octobre 1987 à Avola, en Sicile est un athlète italien de karaté qui a remporté les championnats du monde de karaté en 2006 en moins de 75 kg à Tampere, en Finlande. Connu pour être le champion du monde individuel par équipe et 3 fois champion du monde. Il remporte le Kumite chez les moins de 75 kilos et il rentre dans l’histoire en devenant le premier champion olympique de son pays le 6 août 2021, aux Jeux de Tokyo en 2020.

Yvet Goranova : la jeune championne de Karaté de 21 ans

ivet Goranova championne olympique de karaté tokyo 2020

Ivet Goranova est née le 6 mars 2000 à Pleven, en Bulgarie, elle est une ceinture noire de karaté bulgare qui évolue dans le groupe des poids légers. Après avoir remporté deux médailles de bronze, une au championnat du monde de 2018 et l’autre au championnat d’Europe en 2019. Tout son travail finira par être récompensé car elle va remporter l’or aux Jeux olympiques de 2021 en Kumite des moins de 55 kilos. Lors de sa prestation olympique, elle est devenue la première championne olympique de Karaté en battant l’Ukrainienne Telyuga en finale.

Steven da Costa : Le premier Karatéka à remporter l'or pour la France.

Steven Da Costa champion olympique de karaté aux jeux olympique de tokyo de 2020

Steven Da Costa est un Karatéka Français, originaire du Mont-Saint-Martin évoluant dans la catégorie des moins de 67 kilos. Il remporte la médaille d’or aux jeux Olympique de Tokyo à l’âge de 23 ans. Il avait annoncé que son objectif était l’or ou rien et il a tenu parole car il a battu le Turc Eray Samdan avec le score sans équivoque de 5 à 0 lors de la finale. Son adversaire Turc n’a pas démérité mais le palmarès de Da Costa est déjà impressionnant pour son jeune âge. En effet il avait déjà 6 médailles d’or qu’il avait gagné dans les différents championnats mondiaux et européen avant de devenir champion Olympique.

Pourquoi on ne verra pas le karaté aux jo de paris 2024

Suite au communiqué de presse du jeudi 12 août 2021, le Comité d’organisation de Paris 2024 (Cojo) confirmait que le karaté ne serait pas ajouté au programme des prochains jeux olympique. Le karatéka Steven Da Costa qui a remporté une médaille d’or dans sa discipline, avant de livrer un combat médiatique dans le but de convaincre le comité d’organisation d’intégrer son sport au futur programme olympique. En réponse au sportif déçu qui voulais remporté une nouvelle médaille d’or mais cette fois-ci devant son public à Paris, le président du Comité d’organisation Paris 2024 Tony Estanguet assumait sa décision d’intégrer plutôt d’autres sports. En effet comme ils ont préféré intégrer des sports avec des communautés plus importante et aussi plus active notamment sur les réseaux sociaux. C’est donc pour cette raison que l’on va retrouvé des sports comme le surf, l’escalade ou le skateboard et le break dance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.