Kobudo et Self défense

Le Kobudo regroupe de la Self défense et l’apprentissage de diverses armes traditionnelles.

ko: ancien – bu: martial – do: la voie
Cette pratique se décline en deux parties:

Le KOBUDO TRADITIONNEL

Dans le JAPON féodal, les paysans avaient interdiction de posséder des armes. Ces dernières n’étaient réservées qu’aux nobles et leurs gardes. Les paysans, souvent abusés par les puissants, utilisaient leurs outils pour se défendre.

Les poings et les pieds n’étaient pas suffisant face aux KATANAS, flèches ou lances.

Ainsi, nous trouvons les armes suivantes dans le KOBUDO:

Le BÔ baton de 1,83m qui servait à transporter des seaux.

Le NUNCHAKU, fléau pour battre le riz ou, selon la matière, mors à cheval.

Le TONFA, une manivelle.

Le SAÎ, il sert aux pécheurs pour le transport du poisson, il sert aussi de menottes. Il trônait devant certains temples comme une amulette représentant l’HUMAIN.

Le KAMA, une faucille.

etc…

Lors des entrainements de KOBUDO TRADITIONNEL, nous utilisons donc des armes réelles en KION, KATAS, JU IPPON KUMITE…

Le KOBUDO SPORTIF

Issu directement du TRADITIONNEL, nous utilisons les mêmes armes mais cette fois gainé de mousse afin de pouvoir faire du KUMITE.

Le KOBUDO SPORTIF permet à tous le monde de pouvoir combattre sans aucun risque.

Les combattants sont casqués et gantés, les plus jeunes ont parfois des plastrons.

C’est une pratique ludique et très bonne pour le coeur qui réjouit les enfants, les adolescents, les parents et les vénérants.

Nous n’oublions pas l’esprit MARTIAL qui reste la base de cette discipline.

Cours dispensés par Christophe BELAVALHoraires